Norton Sport-Club Genève

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

 

team sf


Magny-Cours 1 – 3 juillet 2016


En arrivant à Magny-Cours j’étais content puisque je connaissais déjà ce circuit et je l’aime bien. magny-cours


Essais libres :


Le vendredi matin nous partons pour la FP1. Après mon premier run, j’ai vu que tous les pilotes avaient du  mal à rouler vite à cause du manque de grip. On a donc essayé un réglage  avant de repartir pour le 2 ème run. Malheureusement mon radiateur se  perce, je rentre au box et là toute mon équipe s’est mise sur la moto pour  que je puisse repartir, ce que j’ai pu faire puisque ils ont réparé la moto  en seulement 15 min. Je repars en piste mais, pas de chance, dans mon  tour de lancement il y a eu un drapeau rouge ce qui a mis fin à la session.  En FP2 la session s’est bien passée, on a pu continuer à chercher les bons  réglages et je termine cette séance à la 3 ème place Pirelli.

magny-cours 1


Essais qualificatifs :


 Le samedi matin nous nous élançons pour la QP1. Je me sentais    bien sur la  moto et j’ai réussi à améliorer mon chrono dès le 2 ème tour lancé. Mais  mon radiateur s’est repercé et le temps qu’ils réparent à nouveau la moto  et que je reparte j’ai n’ai eu qu’un seul tour lancé, où je n’ai pas pu  améliorer. Je pars donc 5 ème Pirelli (18 ème général) pour la 1 ère la course.

Pour la QP2, nous sommes partis avec des pneus usés en début de  séance et je me sentais bien puisque j’ai amélioré mon chrono assez rapidement. Je suis rentré aux stands pour passer un pneu neuf à l’arrière  et j’ai réussi à faire un chrono de 1’46’’222 ce qui me place 2 ème Pirelli  avec seulement 0.037 sec d’avance sur le 3 ème .

magny-cours 2


Les courses :


Pour la première course je partais  donc 5 ème Pirelli (18 ème général). A la  fin du premier tour, j’ai réussi à  conserver ma place et j’avais en point  de mire le 3 ème Pirelli qui était 3 places  devant moi. Je me suis craché dans les  mains pour revenir et en seulement 4  tours j’avais réussi à remonter et  passer 3 ème Pirelli. Malheureusement, au début du 5 ème tour, le  moteur de ma moto se coupe d’un coup, ce qui m’oblige à me mettre  sur le côté et à abandonner.  En rentrant mes mécanos ont tout de suite démonté la moto pour  voir d’où le problème venait et il s’est avéré que c’est une pièce qui  normalement ne casse jamais : la chaîne de distribution.  Mes mécanos et même celui de Peter ont travaillé sur la moto  d’arrache-pied de 10h45 à 15h00 afin que je puisse prendre le départ  de la 2 ème course à 15h30.


Pour la 2 ème je pars donc 2 ème Pirelli (11 général). Au  départ, le 3 ème Pirelli réussit à me dépasser, ainsi qu’un  pilote en Supersport. Nous nous sommes dépassés à  plusieurs reprises avec ce dernier, ce qui nous a  ralentis. Cela a profité au pilote Pirelli devant nous qui a  pris plusieurs secondes d’avance. Ayant moi-même 5  sec d’avance sur le 4 ème j’ai arrêté d’essayer de passer le  Supersport et je me suis calqué derrière lui pour ne pas  prendre trop de risque et éviter la chute. N’ayant pas  marqué de points à la 1 ère course, il était important que  je termine cette course. Comme le dit le dicton « le  malheur des uns fait le bonheur des autres »... En effet,  Clément Stoll (qui avait fait un week-end parfait jusque-là) a eu un problème mécanique. Je prends donc la  2 ème place et fini la course prudemment. Grâce à cette 2 ème place je limite la casse au classement général  puisque je suis 5 ème , mais à seulement 7 points du 3 ème .

magny-cours 3

A l’issue de ce week-end je tiens à remercier énormément tout le team, en particulier les mécanos Florian,  Jordan, Charly et Anne, d’avoir travaillé comme des fous tout le week-end et toujours dans la bonne  humeur, à qui je dédie ce podium.  Je tiens aussi à dédier ce podium à Miguel Guimaraes qui perdait la vie, il y a exactement dix ans, sur ce  circuit.